top of page
  • Photo du rédacteurSylvain Tornare

Faut-il acheter sa voiture chez un particulier ou chez un professionnel ?

Avec l'apparition des plateformes de vente en ligne, le commerce entre particuliers a été simplifié. Le marché de la voiture d'occasion n'est pas une exception. Bien qu'il présente de nouvelles opportunités, ce type d'échanges comporte également des risques importants. Toutefois, l'achat chez un professionnel n'est pas parfait non plus.

Carequest Courtier Automobile Suisse, BMW M3 G28

Afin de contrôler la qualité d'une voiture, il est nécessaire de l'essayer. Il n'est d'ailleurs pas recommandé de se baser sur les seules promesses du vendeur. Malgré une course d'essai, il est presque impossible de se faire une image globale du véhicule avant de l'avoir acheté. De plus, la variété des prix affichés en ligne pour différents exemplaires d'un même véhicule peut porter à confusion. En plus du kilométrage, de l'année de production ou des options, un autre facteur joue un rôle crucial : le vendeur.



Les types de vendeurs

Il existe deux types principaux de vendeurs, les privés et les professionnels. Cette différence est importante et va énormément influencer les risques, mais aussi l'expérience d'achat.


Professionnels

Le terme de professionnel de la vente automobile est vaste. Ci-dessous, un résumé des différentes catégories :

  • Filiale et succursale de la marque Le producteur du véhicule le vend directement par son propre réseau. Il n'y a pas d'intermédiaire entre le producteur et l'acheteur.

  • Concessionnaire Le concessionaire est un vendeur indépendant qui a obtenu le droit de représenter une marque et de vendre ses produits. Le concessionnaire achète les voitures au producteur puis les revend. Il est donc le porteur du risque.

  • Agent de marque L'agent de marque est similaire au concessionnaire. Toutefois, contrairement à ce dernier, il n'achète pas les véhicules qu'il vend. Il agit directement pour le producteur. Ainsi, contrairement au concessionnaire, il ne porte pas le risque.

  • Marchand Un marchand fonctionne comme un concessionnaire sauf qu'il n'est lié à aucune marque. Dans la majorité des cas, les marchands offrent des produits de divers constructeurs à la vente.

  • Mandataire Le mandataire est engagé pour l'achat d'une voiture par son client. Une fois le véhicule trouvé, il l'achète puis le revend directement à ce même client.

  • Enchériste L'enchériste est un intermédiaire mandaté pour mettre des véhicules en vente sous forme d'enchère.

Le mandataire et l'enchériste représentant des cas plus particuliers, nous nous concentrerons sur la filiale / succursale de la marque, le concessionnaire, l'agent de marque et le marchand pour la suite de cet article. Ci-dessous, le terme de "professionnel"est utilisé pour parler de ces quatres catégories de vendeur.


Particulier

Lors de l'achat auprès d'un particulier, le vendeur ne vend pas le véhicule dans le cadre d'une activité professionnelle. Généralement, la voiture du vendeur représente l'objet de la vente. Cependant, il est possible qu'un vendeur privé ne soit pas le propriétaire de la voiture. Dans ce cas, il existe une entente entre le propriétaire et la personne s'occupant de la vente.


Jetons maintenant un œil aux principales différences résultant des types de vendeurs.

Qualité de la voiture

Comme mentionné plus haut, il est difficile de se rendre compte de l'état d'un véhicule avant d'avoir passé du temps à son bord. Il y a donc toujours une part d'inconnu indépendamment des connaissances de l'acheteur.


À ce niveau, le risque est habituellement plus élevé lors d'un achat auprès d'un particulier. Dans ce cas, le véhicule n'a souvent pas été contrôlé ou remis en état par un spécialiste. Il tend également à être moins bien préparé que lors d'un achat chez un professionnel. Cela peut se traduire par un plus grand nombre de défauts visuels. Il est toutefois difficile d'établir une généralité, car les vendeurs privés varient énormément.


Lors d'un achat chez un professionnel, la voiture tend à être mieux préparée et mise en évidence. D'un point de vue purement visuel, la qualité du produit est meilleure. Nombreux sont les professionnels à utiliser des listes de contrôle. Celles-ci ont pour but de garantir le bon état aussi bien visuel que mécanique de la voiture. De plus, un professionnel a un grand intérêt à satisfaire ses clients afin qu'ils reviennent pour un prochain véhicule ou pour l'entretien. Néanmoins, cela ne veut pas dire que la voiture est en parfait état. Il est donc important de rester critique.



Aspects juridiques

L'un des principaux dangers de la vente automobiles concerne les aspects juridiques. Cela est particulièrement problématique lorsqu'ils ne sont pas bien réglés, surtout en cas d'absence de contrat. Ce risque est plus élevé lors de ventes entre particuliers. Toutefois, bien que les professionnels tendent à avoir des contrats préparés, il reste important de lire les clauses attentivement afin d'éviter l'acceptation de conditions défavorables. Cela est notamment valable pour l'exclusion des garanties.



Prix

Les offres les plus avantageuses se trouvent généralement chez les particuliers. La marge de négociation y est souvent plus haute. Cependant, il est déconseillé de ne prendre en compte que le prix de vente. Un montant plus élevé peut être compensé par des services complémentaires tels qu'une garantie, la prise en main de l'administratif ou un deuxième jeu de roues. Cela explique partiellement pourquoi les véhicules offerts par les professionnels sont parfois plus chers. À cela s'ajoute le fait que la transaction financière avec un privé est plus risquée qu'avec un vendeur professionnel. Ce risque est accru lorsque le vendeur a besoin du montant de la vente pour rembourser son leasing, car le véhicule ne pourra pas être immatriculé tant que le solde n'a pas été payé (code 178 sur la carte grise).


L'effet inverse est aussi possible. Un vendeur privé peut être biaisé et convaincu que son véhicule vaut plus. C'est notamment le cas pour l'argent investi dans le véhicule et certaines modifications. Pour en apprendre plus sur l'effet des modifications sur le prix de vente d'un véhicule, nous vous conseillons notre article du 22.11.2021.



Conclusion

Dans cet article, nous vous avons présenté certains avantages de l'achat automobile chez un professionnel et entre particuliers. Globalement, il peut être conclu que l'acquisition d'un véhicule auprès d'un privé implique plus de risques d'un point de vue juridique et de la qualité du produit. Cependant, les prix de ventes généralement plus bas compensent (du moins partiellement) ce risque. Lors d'un achat chez un professionnel, le prix tend à être supérieur. Toutefois, cela se traduit souvent par des services complémentaires et une réduction du risque.


Cependant, il existe une solution plus simple où vous n'avez pas besoin de vous soucier de ces problèmes : Carequest Sàrl.


Chez Carequest, nous nous occupons de tout. Il vous suffit de nous dire ce dont vous avez besoin et nous prenons la suite en main. Carequest est le chemin le plus sûr vers la voiture de vos rêves.


 

Sources textes

Comments


bottom of page