top of page
  • Photo du rédacteurSylvain Tornare

Propulsion, traction ou 4x4 ?

Lors de l'achat d'une voiture, neuve ou d'occasion, la question du type de transmission se pose. Propulsion, traction, quatre roues motrices, quel système est le meilleur et surtout le plus adapté à mes besoins ? De plus, avec l'arrivée des modèles hybrides et électriques sur le marché, de nouvelles variantes sont apparues, à tel point qu'il peut être difficile de s'en sortir. Pas de panique, cet article est là pour vous aider.

Carequest Sàrl courtier automobile Suisse, Audi RS6 C8 rouge

Définitions

Commençons par définir les différents types de transmission :

  • Traction avant ou traction Seules les roues avant sont entraînées. Le véhicule est donc tiré par l'essieu avant. Exemples : Ford Fiesta, Mazda CX-3, Mini Cooper, VW Golf GTI

  • Propulsion Seules les roues arrière sont entraînées. Le véhicule est poussé par l'essieu arrière. Exemples : Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio, Ferrari 812 Superfast, Toyota Supra

  • Quatre roues motrices ou traction intégrale Aussi bien les roues avant que les roues arrière entraînent le véhicule.

    • La transmission intégrale peut être permanente, signifiant ainsi que les quatre roues sont entraînées en tout temps. C'est par exemple le cas du Quattro d'Audi. Exemples : Audi RS6, Lamborghini Aventador, Land Rover Defender, Subaru XV

    • Lorsqu'elle est non-permanente, seul un essieu est activé de manière constante. Le second essieu n'est entraîné que lorsque qu'il est jugé nécessaire, par exemple lors de pertes d'adhérence. Le système Haldex, notamment présent dans de nombreux produits du groupe VW, est un exemple de traction intégrale non-permanente. Exemples : Ferrari GTC4Lusso, VW Golf R

    • Une transmission intégrale manuelle doit être, comme son nom l'indique, activée manuellement. Lorsque ce n'est pas le cas, le véhicule est une propulsion ou une traction. Exemple : Dodge RAM


Historique

Avant de parler des avantages et des inconvénients de chaque système, revenons sur leurs origines. À la base, les voitures étaient des propulsions. La traction avant ne fut popularisée que dans les années 30. C'est Citroën et son modèle portant le même nom qui furent les premiers à commercialiser une traction à grande échelle. Finalement, le système quatre roues motrices fut dans un premier temps réservé aux véhicules tous terrains. Ce n'est que dans les années 80 que le système se démocratisa après qu'Audi ait prouvé son efficacité durant le championnat du monde des rallyes. Subaru contribua également à cette tendance.


Aujourd'hui, la majorité des voitures sont à traction avant. Les véhicules à quatre roues motrices sont aussi très présents, notamment dans les régions montagneuses. De nombreux véhicules sportifs en sont par ailleurs équipés. La propulsion arrière suit une tendance baissière et est surtout utilisée pour les voitures de sport.


Traction avant

Avantages

La plupart des voitures standards appartiennent aujourd'hui à cette catégorie. La raison principale en est la simplicité du système. En général, le moteur est positionné sur les roues avant. Ainsi, la distance entre le moteur et les roues est réduite ce qui diminue les coûts de production.

Ce système d'entraînement est très sûr. Cela explique aussi pourquoi il est le plus populaire. Même si les tractions avant ont une tendance à sous-virer (élargir la trajectoire dans les virages), le simple fait de lâcher les gaz permet de réduire cet effet.


Désavantages

Le fait que l'essieu avant soit responsable de plusieurs fonctions (direction, traction, amortissement) se répercute négativement sur la dynamique et la conduite du véhicule. Cela se traduit par des pertes de motricité, des vibrations dans le volant, etc.



Propulsion

Avantages

La raison principale pour laquelle de nombreuses sportives sont des propulsions se trouve dans la motricité. En accélérant, le véhicule se cabre et transfert ainsi son poids vers les roues arrière. Ce transfert de force augmente logiquement l'adhérence de l'essieu arrière.

Le plaisir de conduite est généralement plus grand dans les véhicules à propulsion. La puissance étant transmise aux roues arrière, le derrière du véhicule a tendance à glisser dans les virages (survirage).


Désavantages

Le côté amusant de ce système augmente cependant le risque de perte de maîtrise et de tête-à-queue. Ce risque est accru lorsque la chaussée est glissante. De plus, les propulsions ne sont pas réputées efficaces sur les routes enneigées et sont difficiles à maîtriser dans des mauvaises conditions. Les progrès en termes d'électronique ont toutefois réduit ces désavantages.



Quatre roues motrices

Avantages

Les voitures avec une transmission intégrale bénéficient d'une excellente motricité, ce qui améliore les performances sur et hors route. C'est d'ailleurs pour cela que la majorité des voitures modernes puissantes en sont équipées. De plus, lorsque les conditions routières sont mauvaises (neige, pluie, etc.), c'est la transmission la plus efficace.

Chaque fabricant est libre de mettre l'accent sur la sécurité ou la sportivité via les réglages du système. Lorsque la majorité de la puissance est transmise aux roues avant, le véhicule sera plus sûr. Dans le cas contraire, le plaisir de conduite sera mis en avant.


Désavantages

La transmission intégrale est plus coûteuse à rouler. À côté de la consommation de carburant plus élevée, notamment en raison de l'augmentation de poids et de la friction dues aux pièces supplémentaires, l'usure des pneus est accrue. Lors d'accélérations, ce ne sont pas deux pneus qui sont usés par les forces de traction, mais quatre. De plus, les voitures à traction intégrale sont généralement plus chère à l'achat que leurs homologues à traction ou propulsion.

Les systèmes quatre roues motrices peuvent réduire la place à l'intérieur du véhicule, spécialement au niveau du coffre. Cela est dû aux pièces additionnelles.

Certaines voitures hybrides combinent un moteur électrique sur un essieu à un moteur thermique sur l'autre. Bien que cela réduise la consommation du véhicule, le poids et la complexité du tout augmentent, ce qui peut se répercuter négativement sur la fiabilité.



Conclusion

Chaque système à ses avantages et ses inconvénients. On peut les résumer ainsi :

  • La traction est sûre et économique, mais n'offre pas la meilleure dynamique

  • La propulsion est amusante, mais plus difficile à maîtriser et peu efficace sur routes glissantes

  • La transmission intégrale offre la meilleure motricité, mais est plus chère à l'achat et à l'usage

Lors de l'achat d'un véhicule, il est important de prendre ces aspects en compte. Si vous n'arrivez pas à vous décider pour votre nouvelle voiture, qu'elle soit neuve ou d'occasion, contactez Carequest !


 

Sources textes


Sources photos

Comentarios


bottom of page