top of page
  • Photo du rédacteurSylvain Tornare

Les voitures électriques dont vous n'avez jamais entendu parler !

La voiture électrique n'est devenue populaire que durant la dernière décennie. Cependant, l'idée d'une voiture propulsée par de l'énergie stockée dans une batterie est loin d'être nouvelle. C'est ainsi que de nombreux projets de véhicules électriques sont apparus durant la seconde moitié du vingtième siècle. Toutefois, une majorité d'entre eux ne furent jamais commercialisés et tombèrent dans l'oubli.

Dans cet article, découvrez des voitures électriques dont vous n'avez jamais entendu le nom.

Carequest Courtier Automobile Suisse_Tesla Model X en charge

Bien que ce soit Elon Musk et sa société Tesla qui ont rendu la voiture électrique populaire, l'idée d'un tel véhicule existe depuis près de deux siècles. La première voiture électrique fut créée autour de 1835. Il fallut attendre une vingtaine d'années avant le voir le premier modèle commercialisé. La Suisse joua également un rôle dans le développement de ces véhicules à batteries. Entre 1902 et 1920, la société Tribelhorn commercialisa divers véhicules électriques (voitures, camions, bateaux, etc.) et planifia le premier réseau de recharge à grande échelle. En réalité, la voiture électrique ne devint secondaire qu'avec l'arrivée de la Ford Modèle T qui permit de démocratiser l'automobile à combustion. Le bas prix de l'essence et la première guerre mondiale y contribuèrent.


Toutefois, divers projets virent le jour au cours du vingtième siècle. Ils restèrent souvent méconnus du grand public ou furent des échecs complets. En voici quelques-uns.


BMW 1602 Electric

Au début des années 1970, BMW convertit son modèle 1602 en voiture électrique. Les quelques exemplaires produits étaient alors équipés de technologie avancée pour l'époque tel un système de récupération d'énergie au freinage. Malgré cela, la faible capacité des batteries ne fut pas suffisante pour assurer le bon fonctionnement du véhicule. Il en résulta une autonomie limitée et des performances insatisfaisantes, un problème récurrent pour les essais de l'époque.

Carequest Courtier Automobile Suisse_BMW 1602 Electric


BMW 325 iX Elektro

Une dizaine d'années après les premiers essais de voitures électriques, le constructeur bavarois reprit ses recherches. Elles amenèrent au développement de la 325 iX Elektro, un modèle à combustion converti en électrique équipé d'une technologie différente à la 1602 Electric. Les quelques unités produites furent notamment utilisées par les services postaux afin d'obtenir des données sur l'utilisation de ces voitures. Malgré de grands progrès au niveau de l'autonomie, les performances restèrent très limitées.

Carequest Courtier Automobile Suisse_BMW 325 iX Elektro


BMW série 3 E-mobil

Grâce aux données obtenues durant l'utilisation de la 325 iX, BMW développa la série 3 E-mobil dans les années 1990. Ce modèle ne fut pas créé dans l'optique d'une commercialisation de masse, mais permit de grandes avancées dans la mobilité électrique. Tout comme la Mercedes-Benz 190 E Elektro, l'Opel Impuls et la VW Golf CitySTROMer, cette BMW participa à un projet de recherche durant lequel 60 voitures électriques furent données aux habitants de l'île allemande de Rügen.


Une seconde version de cette voiture fut présentée en 1995. Cette fois, les véhicules furent utilisés à l'interne pour des études. Toutefois, la mobilité électrique fut mise au second plan après le rachat de MINI, ce qui mit un terme aux recherches jusqu'au retour de la mobilité électrique avec la BMW I3.

Carequest Courtier Automobile Suisse_BMW Serie 3 E-Mobil


BMW E1

La BMW E1 ne resta qu'un concept qui n'atteignit jamais la chaine de production. Contrairement à bon nombre d'autres prototypes électriques, la E1 ne se basait pas sur un modèle existant. Bien que sa forme et ses proportions étaient uniques, elle reprenait des éléments de design typiques des BMW de l'époque et se distinguait par l'utilisation de matériaux légers.


La première version de ce modèle fut présentée au salon de Francfort 1991. Deux ans plus tard, une seconde E1 légèrement retravaillée fut dévoilée. Bien que révolutionnaire en certains points, elle ne fut jamais proposée à la vente. Finalement, le manque de performances des batteries et le changement stratégique de la marque repoussèrent l'arrivée du premier véhicule électrique de la marque allemande d'une vingtaine d'années.

Carequest Courtier Automobile Suisse_BMW E1 Z11


General Motors EV1

Bien que la EV1 de General Motors ne toucha jamais le continent européen, il s'agit du premier modèle électrique de la seconde moitié du vingtième siècle produit en masse. Il fut développé à la suite d'un mandat mis sur pied par l'état de Californie exigeant des producteurs de véhicules que 2% de leur flotte soit électrique. Ce mandat fut ensuite retiré. En conséquence, la EV1 ne fut proposé qu'aux habitants de Californie et d'Arizona.


En tout, General Motors produisit un peu plus de 1100 unités de la EV1 entre 1996 et 1999. Seuls quelques véhicules purent être achetés. Dans la majorité des cas, la voiture n'était disponible qu'en leasing et dut être restituée à la fin du contrat. Malgré des retours positifs des clients et une longue liste d'attente, le producteur américain ne jugea pas le projet viable et décida de détruire toutes les EV1. De nos jours, il est donc extrêmement rare de trouver l'une des quelques voitures ayant survécu à cette politique.

Carequest Courtier Automobile Suisse_General Motors EV1


Mercedes-Benz 190 E Elektro

Bien avant l'arrivée sur le marché en 2015 du premier véhicule 100% électrique de la marque (en collaboration avec Tesla), Mercedes-Benz s'amusait déjà avec des projets d'électrification de modèles existants. C'est ainsi qu'est née la 190 E Elektro au début des années 1990.


Les ingénieurs créèrent 10 unités de ce modèle qui resteront pour la majorité des show cars. Les connaissances technologiques en termes de batteries étant limitées, ces prototypes affichaient une autonomie de quelques dizaines de kilomètres seulement et des performances médiocres. De plus, les batteries n'étaient pas assez sûres pour une commercialisation. Toutefois, quelques voitures furent données à des habitants allemands dans le cadre d'un projet de recherche. L'un des véhicules aurait parcouru plus de 100'000 km.

Carequest Courtier Automobile Suisse_Mercedes-Benz 190E Elektro


Opel Impuls

Le projet Impuls fut conduit de 1990 à 1997. Dans un premier temps, une Opel Kadett fut électrifiée. Puis, le programme Impuls II mena à la première Astra électrique, qui fut ensuite améliorée dans le cadre d'Impuls III. C'est cette dernière génération qui participa à la recherche à grande échelle sur l'île de Rügen. Les dix unités parcoururent un total de plus de 300'000 km et permirent une meilleure compréhension des systèmes de propulsion électriques.



Peugeot 106 Electric

Au milieu des années 1990, Peugeot commercialisa une version électrique de la 106. D'après les rumeurs, le constructeur français s'attendait à vendre près de 100'000 unités de ce modèle. Les statistiques de vente leur donnèrent tort. Seules quelques milliers d'unités furent commandées et la majorité furent achetées par le gouvernement français. Comme plusieurs des modèles de cette liste, la Peugeot 106 Electric souffrait d'une autonomie très limitée et de performances insuffisantes.

Carequest Courtier Automobile Suisse_Peugeot 106 Electrique


VW Golf CitySTROMer

Suite à la crise des années 1970, VW décida de se pencher sur la mobilité électrique. À la suite de l'électrification d'une centaine de bus T2, le constructeur de Wolfsburg s'intéressa à la Golf. C'est ainsi que les premières Golf électriques furent construites deux ans après la commercialisation de la Golf 1. En 1981, la Golf CitySTROMer sortit du centre de développement. Les 70 voitures furent utilisées à des fins de recherche dans un premier temps puis vendues au grand public.


La seconde génération sortit en 1985 (70 unités) puis fut suivie par une troisième itération en 1993 (120 unités). Cette dernière fut impliquée dans le projet de recherche sur l'île de Rügen et fut proposée à la vente. Malgré quelques améliorations en termes d'autonomie, les trois modèles partageaient une caractéristique : la lenteur.



Conclusion

Bien que Tesla soit responsable de la démocratisation de la voiture électrique, ce n'est de loin pas le seul constructeur à s'être penché sur cette technologie. Toutefois, les premiers essais cités plus haut furent victimes du manque de connaissances technologiques de l'époque. Ainsi, ces voitures électriques ne furent pas assez performantes pour rivaliser avec les modèles à combustion, ce qui empêcha leur commercialisation et les firent se perdre dans les méandres de l'histoire.


Malgré cela, ces premiers essais jouèrent un rôle clé dans le développement des modèles plus récents. Grâce à eux, il devint clair que plus de recherche était nécessaire pour créer un produit viable. Cependant, il fallut attendre le XXI siècle et la réaction des gouvernements pour que soient injectés suffisamment de fonds dans la recherche.


Aujourd'hui, les voitures électriques suivent une tendance ascendante, notamment en raison des incitations économiques proposées par les gouvernements et de la prise de conscience écologique. Pourtant, nous sommes encore loin des chiffres du début du XX siècle, lorsque plus d'un tiers du parc automobile était électrique.

La transition d'un modèle à combustion peut s'avérer compliqué. En effet, les critères de recherches sont différents, les problèmes potentiels également et l'offre s'est énormément diversifiée avec l'apparition de nouveaux producteurs. C'est pour cela que nous proposons nos services. Chez Carequest, nous vous aidons à trouver la voiture qui vous correspond sans que vous deviez vous occuper de quoi que ce soit. L'achat d'une voiture n'a jamais été aussi simple !


 

Sources textes


Sources photos

コメント


bottom of page